Lycée François Rabelais Ifs Normandie
Rejoignez-nous dans l’univers de l’accueil et du goût !

Accueil ::> Actualités. ::> Les Concours Professionnels ::> Les Olympiades, une expérience hors du commun.

Les Olympiades, une expérience hors du commun.

lundi 17 décembre 2018, par Administrateur.

L’aventure qu’a été les Olympiades des métiers a débuté pour moi il y a un an, quelque temps après les Meilleurs apprentis de France. Cela a commencé grâce à Gaétan Coupard, un ami qui été en Terminale avec moi l’année dernière. Il m’a d’abord demandé de participer avec lui et à ce moment je n’étais pas très motivé pour le faire, Cependant il a réussi à me convaincre et nous nous sommes inscrit ensemble aux pré-sélections des Olympiades en boulangerie.
Nous nous sommes entraînés au lycée avec notre professeur de boulangerie M. Levrard.

Les pré-sélections se sont terminées par la victoire d’Antoine Houot, qui était en mention complémentaire, Nous avons donc continué nos entraînements chacun de notre coté, pour ma part ils sont devenus plus intenses, afin d’être prêt pour les régionales qui allaient se passer au CIFAC de Caen.
L’épreuve des régionales fut longue cependant grâce à la préparation que j’ai eu la journée s’est bien passée, avec seulement quelque petits problèmes dus à l’équipement du CIFAC que je ne connaissais pas. Finalement,j’ai remporté la médaille d’or et j’ai donc eu l’opportunité de participer aux finales nationale des Olympiades en représentant la Normandie et bien sûr mon lycée. Cette médaille a récompensé tout le travail accompli par mon coach, M, Levrard, et moi et cela fait extrêmement plaisir.

Les entraînements n’ont pas repris aussitôt, la compétition était encore à 7 mois, J’ai d’abord participé à plusieurs réunions de préparation physique et mentale organisées par la région et par WorldSkills et ainsi j’ai pu rencontrer toute l’équipe normande. Ces réunions m’ont fait réaliser l’ampleur de cette compétition et l’investissement qu’il faut y apporter.
Les préparations physiques n’étaient pas très difficiles mais elles aidaient à nous défouler et à nous détendre un peu, quand aux préparation mentales elles ont pus en aider certains à se concentrer et à moins stresser.
J’ai ensuite repris les entraînements début octobre et ce fut plus difficile que je ne l’aurais cru. Je réalisais le sujet chaque semaines sur mon jour de repos et mes 2 jours de cours car la compétition nationales s’étalait sur trois jours contrairement aux régionales. Je devais aussi travailler en entreprise pendant 3 autres jours chaque semaines alors c’était un rythme très fatiguant et difficile à tenir mais malgré ça j’étais heureux de faire cela et c’est cette charge de travail qui m’as encore plus motivé à me dépasser.

Quand le moment d’affronter mes concurrents est venu, j’étais impatient d’en découdre. Le fait que la finale se passe pendant un salon ne m’a pas dérangé car j’en avais déjà fait l’expérience à la finale des MAF. Les commis qu’on nous avait assigné étaient de la classe de terminale en boulangerie donc des amis, ils m’ont encouragés quand je commençais à stresser et je les en remercie beaucoup. Je ne peu pas dire que tout s’est déroulé comme prévu pendant la compétition mais j’ai tous donné et je ne regrette rien, C’est le plus important pour moi et la médaille d’excellence que j’ai obtenue prouve et récompense le travail et l’investissement fournis par moi-même et par tous ceux qui m’ont aidé et soutenu pendant un an.

Ce fut une merveilleuse aventure pleine de rencontres, de moments de joie mais aussi de moments un peu plus difficiles et je souhaiterais beaucoup la recommencer dans quelques années.
Je souhaite remercier avant tout mon coach M, Levrard pour tous ce qu’il a fait pour moi c’est vraiment énorme, je remercie aussi mon professeur M, Tabourel et le lycée pour leur soutien, la Région et l’équipe de Normandie, tous mes amis et ma famille qui m’ont encouragés.

Charles

spip:info_portfolio