Coupe du Monde de Boulangerie

Le mardi 14 Janvier 2020, les élèves de premières, terminales et mentions complémentaire Boulangerie-Pâtisserie, du lycée François Rabelais, ont été invité à se joindre au salon d’Europain à Paris, afin d’insister à la proclamation des résultats de la coupe du monde de la boulangerie.

Cet événement a été créé en 1992 par Christian Vabret, meilleur ouvrier de France Boulangerie 1986.
Les épreuves de ce concours ont débuté le samedi 11 janvier et se sont terminées le lundi. L’équipe de France, composée de Valentin Levrard, Damien Dedun et Maximilien Têtard, faisaient partis de la première vague de candidats. Malgré les aléas qu’ils ont pu rencontrer, ces trois amis, passionnés tous autant les uns que les autres de leur métier, sont ressortis satisfait de leur production.

M.Levrard, enseignant en boulangerie au lycée François Rabelais, s’est occupé de la partie de la panification, M.Dedun, enseignant à l’école Ferrières, a réalisé toute la production de la viennoiserie et pour finir M.Têtard, boulanger démonstrateur, avait la tâche de la réalisation de la pièce artistique, sur un thème imposé, qui était : « La musique au cœur de votre pays ».
Avant d’arriver à ce stade d’avoir le privilège de participer à la coupe du monde de la boulangerie, leur parcours a commencé en 2017 pour la coupe de France, qu’ils ont remportée. Six mois après, leur chemin s’est poursuivi par les championnats d’Europe, là encore ils en sont ressortis vainqueurs. Et pour finir, ils ont dû repasser une sélection Européenne avant l’épreuve finale.
Ils ressortent de cette merveilleuse expérience, plus unis que jamais avec un savoir-faire hors pair. Ce sont pour beaucoup de jeunes d’aujourd’hui des exemples, du parcours professionnel qu’ils ont pu effectuer jusqu’ici. Quatre ans se sont écoulés depuis leur premier entraînement ensemble, rassemblés par Yann Tabourel, celui qui les aura initié à cette succession de concours. Finalement, ils terminent 5ème sur 12 pays en lice, ils peuvent donc être fiers d’en être arrivé jusque-là, du moins nous nous le sommes. Après ces années de stress et de travail acharné, un peu de repos leur est bien mérité.

Calypso Marie, élève de mention pâtisserie boulangère.

En images

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Autres articles (49)