Meilleur sommelier des terroirs du Sud-Ouest

Ce lundi, 37 participants, provenant de tout l’hexagone, connectés en visioconférence, ont participé à des épreuves variées et adaptées au contexte sanitaire actuel.

Le jury, rassemblé dans la salle de l’assemblée de l’hôtel de région (Toulouse) organisait les différentes épreuves tout au long de la journée.

Epreuves orales et pratiques (30 mn maxi et par tirage au sort) l’après-midi à 15 heures. Les candidats gèrent leur temps, mais respectent l’ordre de passage dans chaque atelier.
 Commercialisation:Dans un contexte commercial précis (lieu, type de restaurant, prix du menu, nombre de couverts, type de clientèle, objet du repas, menu choisi...), le candidat doit proposer, argumenter, prendre la commande des boissons (vins, eaux de vie, liqueurs) à une table composée de membres du jury jouant le rôle de clients français et anglais. Proposition libre sur les vins et spiritueux du Sud-Ouest.
 Technique de service pouvant porter sur :

  • Le conditionnement des boissons ;
  • Le débouchage d’un vin tranquille ou mousseux ;
  • L’aération d’un vin, la décantation ;
  • Le service des vins, des eaux de vie et des liqueurs.

 Correction d’une carte des boissons à partir d’une liste d’appellations erronées ou non. Le candidat devra trouver les erreurs éventuelles, les commenter, les corriger.

Félicitations à nos deux élèves de Mention Complémentaire Sommellerie pour leur brillante participation :
 Émilie Dumont finaliste se classant 2ème dans les + de 23 ans,
 Loris Bouvier pour son excellente prestation.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Autres articles (59)