Projet France 3 Normandie

En partenariat avec France 3 Normandie, le Rectorat et le Clemi (le Centre pour l’éducation aux médias et à l’information), un groupe de 10 élèves devaient réaliser 2 reportages qui auraient été diffusés le 22 avril pendant les journaux télévisés de 13h et 19h00 en direct du lycée Rabelais.

En effet, France 3 Normandie avait prévu d’installer un plateau éphémère au sein de l’établissement.
En amont, la journaliste Pauline Latrouitte, a proposé des ateliers de sensibilisation au travail de la fabrication et la construction d’un reportage.
Ensuite, les élèves ont eux-mêmes choisi leurs sujets sur les thèmes de l’association « Pompiers missions humanitaires » et sur le l’ESAT de Colombelles (Etablissement et Services d’Aide par le Travail).
Après avoir envoyé des mails et téléphoné pour demander les autorisations, préparé les questions et le découpage des différentes séquences des reportages, les élèves , encadrés par des journalistes professionnels, devaient tourner le mardi 6 avril et 3 autres journées étaient prévues pour le "dérushage" et le montage dans les locaux de France 3 TV.
Malheureusement, la crise sanitaire en a décidé autrement ...et nos reporters en herbe, très déçus espèrent vraiment qu’ils pourront reprendre leur travail à la rentrée prochaine.

Le mot de la documentaliste :
« Quand on m’a proposé ce projet, je n’ai pas hésité, associer les lycéens au travail d’information et réfléchir à la meilleure manière d’informer sur les évènements qui les ont touchés me semblait très intéressant. Avoir la possibilité de réaliser et tourner un reportage avec des professionnels est une très belle expérience. Je tiens à féliciter les élèves pour leur travail et leur investissement et à remercier Pauline, la journaliste qui nous a accompagnés une dizaine d’heures pour préparer ces reportages...qui seront peut-être réalisés un jour.

Eugénie et Marie-Lou, 2 élèves de terminale : « C’est frustrant, on était prêt à tourner, mais on a appris tellement de choses avec Pauline la journaliste. On ne se rend pas compte du travail et du nombre d’heures qu’il faut en amont pour réaliser un reportage de 2 minutes 30. On va regarder le journal différemment !! »

En images

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)

Autres articles (219)